Facebook

Teamdixhuit SP aime ça

Team 18 Team 18
Créer votre badge « J’aime »

Competition

20/04/2012

INCROYABLE BOL D'OR 2012

Lors de notre arrivée le lundi 9 en terre nivernaise, toute l'équipe savait déjà que la semaine allait être studieuse. En effet, chacun avait à coeur de briser cette spirale négative dans laquelle nous étions engagés depuis 2010.

Les deux premiers jours furent donc consacrés au montage et le stand a pris très vite forme, les deux "belles rouges" ronronnant de plaisir, impatientes d'aller sur la piste.


(cliquez  sur les photos de l'article pour agrandir)

Traditionnellement, le mercredi est consacré aux vérifications administratives et techniques, et nous profitons de deux heures d'essais libres pour rôder un moteur que nous venons à peine de recevoir. Cela fait deux jours que nous nous faisons "doucher" du matin au soir par une très sympathique météo mais le "moral des troupes" reste bon, les choses avancent bien.

Jeudi, les choses sérieuses commencent vraiment. Au briefing des team managers, le directeur de course fait part de son inquiétude face aux prévisions météo catastrophiques pour la course: pluie, froid intense...autant d'éléments qui vont réellement faire souffrir les équipages.

Puis nous enchainons par une petite séance d'essais libres avant la première bataille face au chrono, sous la forme de la session n°1 des essais qualificatifs.
Stéphane est le premier à s'élancer pour 30mn et valide un tour en 1'44"744, puis Sébastien boucle un 1'44"035 et enfin David conclue par un 1'45"941 ce qui porte la moyenne des 3 pilotes à 1'44"907. Rappelons que c'est cette moyenne qui est prise en compte pour la position de la moto sur la grille. Nous savons que la seconde session, celle du vendredi, nous permettra d'améliorer ces chronos.
La moto a le potentiel pour aller plus vite mais nous manquons de temps de roulage pour trouver les réglages parfaits. En effet, nous avons du changer le concept des bras oscillants entre les prébols et le Bol (ceux fournis par MG Compétition ne fonctionnant pas), pour repartir de "0" en réadaptant ceux d'origine.

Nous travaillons, sans nous affoler....

Nous avons également le plaisir de recevoir la visite des profs et élèves du lycée professionnel Réaumur (Poitiers). Tout au long de l'après midi, ces jeunes seront attentifs aux explications de l'équipe sur le rôle de chacun, la stratégie de course, les améliorations mécaniques d'une machine de course par rapport à la série, découvriront les métiers de la compétition en sports mécaniques et pourront même assister aux essais qualificatifs à l'intérieur même du stand, grâce à la collaboration de l'organisateur du Bol et à celle de la direction du circuit.

Cette longue journée se conclue par 1h d'essais de nuit, qui nous permet de valider le traditionnel repérage de la moto, les dispositifs de nuit et permet aux pilotes de prendre leurs marques en conditions nocturnes.

Ce vendredi tout s'enchaine très vite. Dès le matin, seconde séance d'essais qualificatifs. Comme prévu, nous améliorons nos chronos. Stéphane est en 1'44"200, Sébastien en 1'43"644 et David est en 1'44"356 ce qui descend la moyenne en 1'44"067. Cette bonne performance nous place en 17ème position sur la grille, parmi les 55 engagés.

Puis c'est au tour du public de venir nous voir, rencontrer les pilotes, à travers la sympathique et traditionnelle visite de la pit-lane.

Le repos du soir est bienvenu, demain est un grand jour. Même si nous avons de l'expérience, nous sommes tous un peu plus tendus face à l'enjeu.

Enfin le samedi ! Inattendu, le soleil est au rendez-vous pour le warm-up !!!........ pars pour longtemps car dès 14H, une énorme averse s'abat sur Magny-Cours. L'inquiétude monte alors car faire un départ sous le déluge, c'est risqué, très risqué, surtout en épis.

Heureusement, la pluie s'arrête quelques minutes avant le départ, mais cela a pour effet de faire grimper la tension nerveuse.

15H Enfin le départ !


Avant même la fin du premier tour, deux machines partent à la faute à la chicane placée avant la ligne droite des stands: la 55....et la 18 !!!!!



Sébastien glisse jusqu'à l'herbe, se relève très vite et ramène la machine au stand. Toute l'équipe s'affaire pour réparer le côté droit qui a "bien ramassé" !!


Un bon quart d'heure de perdu quand la machine ressort enfin du stand, nous repartons alors 55èmes avec 5 tours de retard sur le 54ème !!! C'est énorme !

Mais 24H c'est long et de toute manière, nous sommes déterminés à ne pas abandonner cette fois-ci. Débute alors la folle remontée du Bol 2012....

Stéphane prend la suite de Sèb pour son premier relais mais au bout de 10 tours il rentre en catastrophe au stand: voyant d'alarme essence déclenché depuis 5 tours au moins. Nous remettons rapidement du carburant, nous apercevant par la même occasion (en remettant très peu d'essence pour atteindre le plein) que le problème ne vient pas de la machine mais de la jauge qui a du se déplacer et se coincer au cours de la chute... Pfffff, un arrêt pour rien mais Stéphane a eu raison d'être prudent...

Du coup, nous comprenons que nous n'avons plus de jauge fiable pour nous sécuriser au cas où nous serions trop ambitieux dans notre nombre de tours. par sécurité, nous sommes donc contraints d'adopter une stratégie "sage" avec des tours de "sécurité", ce qui retarde un peu plus la remontée au classement.

C'est au tour de David de s'élancer pour son relais, et dans son dernier tour (d'un relais déjà raccourci pour la raison de la jauge) il tombe en panne d'essence !!! Alors là on ne comprend plus rien car on ne peut décemment pas raccourcir plus les relais..... Problème de pompe ? de moteur ? d'injection ? de réservoir ?

Lorsque Sèb s'élance donc pour son second relais, nous procédons à plusieurs essais avec le derrick et on s'aperçoit qu'un vortex créé par le flux d'essence lors du remplissage coince une grosse bulle d'air dans un coin. Il faut donc "forcer " le remplissage pour l'évacuer sans quoi le derrick nous renvoie l'info que le réservoir est plein, mais sans que cela ne soit vrai !!! On a trouvé !!

Par contre, l'absence de sécurité due à la panne de jauge va nous contraindre à modérer notre agressivité sur la conso, mais au moins on est sûrs d'avoir écarté une nouvelle panne.

Petit à petit les pilotes cravachent pour remonter: 50ème.....40ème......30ème.....


Une sorte de crachin s'invite dans la course, commence alors la valse des changements de pneus et le casse-tête associé à cette sorte d'humidité pas vraiment franche.

Sèb écope d'un "stop and go" pour vitesse excessive dans la voie des stands. Nous prenons une pénalité d'arrêt de 30s en plus du passage obligatoire par la voie des stands.

Puis arrive la nuit, nous avons de plus en plus froid, le crachin continue à jouer à cache-cache avec toutes les équipes. Ne surtout pas aller à la faute est notre objectif premier.

Vers 21H nous entrons dans le top 20.

La nuit s'annonce longue et difficile mais les ravitaillements s'enchaînent.

Tout le monde est archi motivé, le "gros ravitaillement" au cours duquel nous changeons les étriers de frein est réalisé en un temps record, moins de 2mn !

Lorsque le petit matin pointe le bout de son nez, chacun espère que le soleil va nous réchauffer un peu mais il a oublié de venir !

Une sorte de ciel gris très bas, et du crachins, sont eux, bien au rendez-vous !! Ca va être long jusqu'à 15H, d'autant plus que lorsque nous mettons les pneus pluie, la piste s'assèche très vite au bout d'une dizaine de tours et lorsque nous changeons à nouveau pour des slicks, c'est là que le crachin revient !!
Une vraie guerre des nerfs s'engage.

Malgré tout , la 18 remonte encore et encore sur ses adversaires, jusqu'à atteindre le top 10 3 heures avant l'arrivée.

Malheureusement, Sèb se fait piéger par la piste très changeante et part à la faute. Encore une fois, il parvient à ramener la moto au stand, malgré la douleur et permet ainsi à l'équipe de tenter sa chance dans la réparation. Celle-ci est effectuée en 5mn et nous repartons, aux alentours de la 13ème place.

Les écarts sont par contre importants et nos adversaires directs roulent assez forts.

On ne s'en laisse pas compter et nous repartons dans la bataille, jusqu'à conquérir une douzième place que nous ne quitterons plus jusqu'à l'arrivée.

A 1H de la fin, un suintement d'huile nous oblige à un nouvel arrêt pour le contenir mais cela ne suffira pas à nos adversaires pour nous reprendre notre bien.

La dernière heure est très longue pour nos nerfs, d'autant plus que nous avons en tête l'expérience de 2009 où nous avions failli perdre le podium pour une fuite d'huile à 5mn de l'arrivée !!


15H: c'est l'explosion de joie car la 18 a contrôlé ses adversaires et franchit la ligne en 12ème position au général, et se plaçant par la même occasion à la 7ème place du championnat du monde d'endurance !!!!

Pas mal non ? pour une équipe partie 5 tours après tout le monde 24H plus tôt !!!!

Merci à tous nos soutiens, fans et sponsors qui nous suivent dans cette belle aventure. Nous vous dédions cette fabuleuse remontée.....

Evenements

26/08/2014

8H D'OSCHERSLEBEN 2014

Superbe résultat du team18 en Allemagne, jouant dans la cour des grands

lire la suite

01/05/2014

DERNIER BOL D'OR A MAGNY-COURS

Un bol d'Or au parfum très particulier

lire la suite

30/09/2013

FANTASTIQUES 24H DU MANS 2013

le team18 revient dans la cour des grands !!!

lire la suite

18/08/2013

8H D'OSCHERSLEBEN 2013, RETOUR DU TEAM18 !

Enfin nos premiers points marqués dans ce championnat 2013 !

lire la suite

24/04/2013

UN BOL D'OR AVORTE MAIS PROMETTEUR

Ce 77ème Bol d'Or nous a donné autant de satisfaction que de frustration...

lire la suite

15/09/2012

DES 24H DU MANS 2012 A DOUBLE VISAGE

Pour sa deuxième manche 2012, le team18 a démontré qu'il revenait aux affaires...

lire la suite

20/04/2012

INCROYABLE BOL D'OR 2012

Pour un retour aux affaires, nous avons "marqué les esprits"

lire la suite

21/04/2011

UN BOL D'OR 2011 PROMETTEUR MAIS FRUSTRANT

Ce Bol d'Or était placé sous le signe de la découverte totale de la BMW S1000RR TEAM18V1, une semaine folle....

lire la suite

21/11/2010

8H DE DOHA 2010, DERNIER ROUND

Ces 8H de Doha étaient pour nous la dernière possibilité d'oublier la saison difficile de cette année, il n'en sera rien.

lire la suite

20/09/2010

BOL D'OR 2010.....

Encore une belle démonstration de notre potentiel, mais encore une fois la malchance !

lire la suite

25/05/2010

ALBACETE CHRONIQUE D'UNE COURSE AVORTEE

à cause d'un concurrent "huileux", cette course fut le théâtre d'un crash monumental au troisième tour et dont nous avons malheureusement été victimes...

lire la suite

01/05/2010

24H DU MANS 2010: ENTRE REGRETS ET ESPOIR

Ces 24H du Mans auront été riches de contrastes....

lire la suite

18/11/2009

8H DE DOHA: LA COURSE DU TITRE !!

En terminant 4èmes des 8 heures de Doha 2009, nous devenons vice-champions du monde d'endurance 2009

lire la suite

24/10/2009

UN BOL D'OR HISTORIQUE !!!

Pour la première fois de l'histoire, le team18, équipe purement amateur, monte sur le podium de la plus ancienne course d'endurance du monde !!

lire la suite

11/07/2009

FABULEUX PODIUM A ALBACETE

Pour la première fois de son histoire le team 18 sapeurs-pompiers accroche le podium au classement général...

lire la suite

07/06/2009

LE TEAM 18 CONQUIERT LA 4EME PLACE DES 8 HEURES D'OSCHERSLEBEN

Après une superbe course, malheureusement écourtée par un drapeau rouge, nous terminons 4èmes de cette seconde manche de l'EWC 2009.

lire la suite

03/05/2009

DES 24H DU MANS FRUSTRANTES

Après une très dure édition des 24H 2008, le team18 avait à coeur de se racheter en terre sarhoise lors de cette édition 2009...

lire la suite

07/04/2009

DES ESSAIS PREMANS PLEINS DE PROMESSES...

la semaine dernière, le team 18 était en terre sarthoise pour ses premiers essais officiels... "good job" !

lire la suite

22/11/2008

TEAM 18, MISSION DOHA 2008 REMPLIE !

Le 8 novembre dernier, le team 18 revenait à Doha pour la deuxième année, après avoir connu la victoire en "superproduction" 2007 avec une superbe 4ème place.<br />C'est une 7ème place qui vient couronner la course 2008.

lire la suite

18/09/2008

UN 72EME BOL D'OR PAS COMME LES AUTRES...

Atypique par son plateau ultra relevé, sa météo totalement changeante et sa course sans véritable rebondissement, ce Bol d'Or a permis de démontrer que même dans ces conditions particulières le team 18 était un vrai acteur de l'endurance mondial

lire la suite

23/04/2008

DES 24H DU MANS TERRIBLES !!!!

Cette première manche du championnat du monde était pour nous l'occasion de "mettre le feu" encore une fois... nous ne pensions pas que cela allait être aussi réel !!!

lire la suite

21/11/2007

LE TEAM 18 CONFIRME AUX 8 HEURES DE DOHA !!

Après trois belles courses, le team 18 avait les dents longues pour sa première participation à une course "outre-mer". Ce fut chose faite avec une superbe 4ème place au général et la victoire en "superproduction"....

lire la suite

25/09/2007

SUPERBE BOL D'OR !

Le team 18 confirme sa démarche de plus en plus professionnelle grace à une belle 9ème place au général et une 2ème place en catégorie superproduction.<br />Victoire au challenge IGOL, sorte de tournoi entre 15 équipes...

lire la suite

11/05/2007

ALBACETE: le team 18 confirme !

6 heures nocturnes d'Albacete, seconde manche du championnat du monde, 41 équipes (un record ici) bien déterminées à en découdre et les pompiers prêts à
refaire une belle course.....

lire la suite

22/04/2007

VICTOIRE EN SUPERPRODUCTION AU MANS !!

le team 18 sapeurs-pompiers revient victorieux des 30èmes 24 heures moto du Mans en emportant la victoire en superproduction grace à une superbe 10ème place au général.

lire la suite

20/04/2007

les saisons passées !!!

dans cette rubrique, un rapide aperçu des saisons passées, à travers le palmarès du team.......

lire la suite