Teamdixhuit Sapeurs Pompiers

Créez votre badge

Competition

20/09/2010

BOL D'OR 2010.....

Petit retour en arrière sur ce début de saison: en ce début d'année, le statut de vice-champion du monde nous plaçait sous les feux de la rampe dès les 24H du Mans, 1ère épreuve du championnat du monde 2010. Malgré une superbe course (4ème à 6H du matin avec 1 tour d’avance sur nos poursuivants directs), nous avons du renoncer à nous battre du faits de graves ennuis mécaniques.

L’épreuve suivante, les  8H d’Albacete (Espagne), ne nous a pas plus souri. En effet, malgré de bonnes qualifications et un positionnement dans les 10 premières machines dès le 1er tour, nous avons été piégés dans la chute collective causée par la fuite d’huile de la machine n°50. La belle « rouge » a chuté lourdement avec 10 autres concurrents, mais n’a pu reprendre la piste, pilote blessé et moto hors d’usage.

 

2 courses, 2 contre-performances malgré un excellent potentiel de toute l’équipe.

 

Ainsi, après avoir déclaré forfait, faute de budget, pour l’épreuve japonaise de Suzuka, nous revenons plus que déterminés pour ce Bol d’Or 2010 des 11 et 12 septembre, avec un équipage inchangé constitué de David BRIERE, Jérôme TANGRE et Stéphane MOLINIER.

 

Notre objectif : bien que le plateau soit particulièrement relevé, figurer dans le top10 à l’arrivée est un minimum, occuper une place dans le top5 sera tenté si l’opportunité de le faire se présente.

 

Dans tous les cas, l’équipe des sapeurs-pompiers a décidé de mettre toute son énergie pour réaliser la plus belle course possible. La « dure loi » de l’endurance dira le reste à l’arrivée…

Lundi 6 septembre: arrivée d'une bonne partie de l'équipe sur le circuit de Magny-Cours. La tache est rude car nous avons quand même à monter l'hospitalité, le stand et toute sa structure, la guitoune de panneautage. Y'a du boulot ! Mais tout le monde est content de retrouver enfin l'ambiance des circuits et de sentir approcher le grand rendez-vous.

Mardi 7 septembre: Quel déluge cette nuit ! Et oui, la pluie est bien là et le boulot se poursuit dans une humidité pénible. Pas mal de préparations à faire aujourd'hui: roues, machines, moteurs, réservoirs, réseaux informatiques, acquisition...... La journée va être encore bien remplie. Premier roulage libre demain mercredi.

Mercredi 8 septembre: Le déluge !! Quel surprise au réveil: électricité HS sur le circuit, du vent, de la pluie...bref, tout pour plaire. 2H d'essais libres possibles ce matin mais compte tenu des conditions météo, nous jugeons que cela n'est pas utile d'aller prendre des risques sur la piste alors que le peu de setting que nous pourrions faire ne va pas être utilisable en course. En effet, la météo est annoncée bonne pour la fin de semaine. Nous peaufinons plutôt les mécaniques.

Jeudi 9 septembre: pfff, encore la pluie ce matin.Le temps d'un briefing des team managers avec le directeur de course, le temps s'améliore petit à petit. 14H30: premiers essais libres. Après quelques tours en pneus "pluie", nous pouvons enfin chausser les slicks et faire descendre nos chronos. Malheureusement, le joint de boîte de vitesses cède et nous perdons de l'huile. Obligation de prendre la moto de réserve, la "T bike" le temps de la réparation. Le moteur n'as pas souffert et après avoir travaillé avec la T bike, nous reprenons la piste avec la machine de course en fin de séance pour valider la réparation. Tout va bien, l'équipe technique a une fois de plus bien travaillé et nous concluons ces essais avec le 18ème temps général (et oui, on ne se refait pas !) pour 1'45"692.

Qualif1, pilote bleu, David BRIERE
: David s'élance bien décidé à assurer un chrono de qualif dès la première séance. Malgré un drapeau rouge en début de séance à cause d'un gros crash de la n°13 au freinage d'Adelaïde, David ne se déconcentre pas et affiche un bon 1'44"79, synonyme de 16ème place de la séance.
Qualif1, pilote blanc, Jérôme TANGRE: Notre pilote blanc a pour mission de continuer à user le pneu de David car nous voulons tester la longévité de  cette référence. En fin de séance, afin de permettre de chasser le chrono, nous lui rechaussons la même gomme, mais en pneu neuf cette fois. Cela lui permet de "claquer" un bon 1'43"93, le 8ème temps de la séance.
Qualif1, pilote rouge, Stéphane MOLINIER: A l'issue de cette séance, Stéphane réalise un 1'45"587 qui le place en 18ème position de sa session.

Ainsi, à l'issue de cette 1ère séance de qualification, la moyenne de nos trois pilotes, établie à 1'44"77, nous place en 13ème position au général, ce qui nous satisfait amplement.

21H-22H15, essais de nuit:
Cette séance d'essais libres est pour nous l'occasion de poursuivre le setting de la moto. Tout en travaillant sur les réglages, nous trustons la 13ème place de cette session. Tout se passe bien jusqu'à 22H, heure à laquelle la machine rentre avec..... une jante arrière détruite comme au Mans et à Albacete, le cauchemard continue sur cette partie là du châssis. Il est urgent de trouver la cause ! Stéphane repart avec une jante neuve et patatra, retour au stand en camion avec la jante à nouveau détruite. Nous pensions, à Albacete, avoir trouvé la cause de la panne qui nous empoisonne la vie (et le budget pièces !) depuis Le Mans mais non.... c'est le doute profond.

Vendredi 10 septembre. L'équipe technique a cogité une bonne partie de la nuit sur les problèmes de jantes arrière. Au matin, nous sommes encore dans le doute car beaucoup de pistes sont possibles, d'autant plus que le problème ne survient pas instantanément, mais au long cours et brutalement. Néanmoins, nous assurons la seconde séance de qualifications en améliorant le chrono de Jérôme avec un bon 1'43"529. Cela améliore notre moyenne des pilotes en 1'44"571, le 15ème temps au général, sur 63 équipages engagés.
Superpole: Comme nous sommes dans les 20 premiers équipages, nous disputons les séances de superpole, bataille redistribuant les 20 premières places de la grille, disputée par un seul pilote par équipe, ne disposant que d'un seul train de pneus. Les 16 premiers de la Q1 (séance de 14mn) disputent la Q2 (séance de 12mn), et les 8 premiers de la Q2 disputent la Q3 (séance de 10mn). Nous passons avec succès la Q1 mais nous ne pouvons pas passer dans les 8 meilleurs équipages à l'issue de la Q2. Néanmoins, Jérôme a décroché en Q2 un excellent 1'43"075 qui nous place en 11ème position sur la grille de départ, à moins de 3 dixièmes du GMT94 notamment !

La fin de ce vendredi sera consacrée au reconditionement des motos pour la course et à la visite des stands par le public à 18H

 Samedi 11 septembre: date particulière pour des pompiers ! C'est le grand jour, la bataille va se jouer sur le fameux tour d'horloge.

Warm-up: cette séance de 45mn, traditionnellement placée le matin de la course, sert à tester la machine de course en configuration définitive. Cela permet aussi aux pilotes de pratiquer un petit échauffement avant la course. Tout se passe bien, nous en profitons pour nous caler sur l'enchainement des manip de ravitaillement. Nous sommes prêts.

13h30: la tension monte dans le public

14H30: procédure de départ, nous avons 5' pour envoyer la machine faire un tour de reconnaissance et se place sur la grille de départ. S'ensuivra une longue attente jusqu'à 15h, heure du départ.

15H: Le départ est donné sous une chaleur de plomb. Gros crash dans le premier tour entre plusieurs machines du peloton !!!! Heureusement, Jérôme qui a pris un excellent départ n'est pas impliqué dans cette chute. Le Safety Car est lancé en piste par la direction de course pour permettre aux secours d'intervenir.

Nous ne savons pas si les modifications que nous avons effectué sur notre montage de jante arrière vont porter leur fruit. En effet, le phénomène se produisant au bout de plusieurs heures, aucune séance d'essais ne nous a permis de les retester ces deux derniers jours. C'est donc une vrai épée de Damoclès au dessus de notre équipe.....on verra bien !

15H30
: Nous avons choisi d'être agressifs dès le début et après être parti de la 11ème place sur la grille, nous sommes actuellement 6èmes. Devant nous, 5 teams "usine" !



16H10: Nous avons effectué notre premier ravitaillement: roue arrière, nettoyage bulle, essence et changement de pilote en 16". Après cette première vague de ravitaillement, nous pointons en 7ème position juste derrière le GMT94.

17H00: Après le 2ème ravitaillement, David laisse la moto à Stéphane qui reprend la piste en 9ème position.

18H15: Lors de ce relai, un très gros accident a eu lieu. Malheureusement, le pilote de la 110 et William Coste, pilote de la 63, sont restés au sol, sérieusement touchés. Nous sommes donc restés plus de 14 tours sous régime de Safety Car. Jérôme prend la piste après le ravitaillement et nous pointons maintenant en 6ème position.

19H10: Après avoir occupé un temps la 4ème position, Jérôme nous fait des signes et s'arrête plus tôt que prévu. Panne bête: la transmission au panneau numérique était HS depuis le début du relais et marquait..... "box box !". Heureusement qu'il n'a pas obéi, mais dans le doute, il a du ne se fier qu'au voyant d'essence, sans pouvoir profiter des calculs du tacticien. Dommage car nous aurions pu faire 3 tours de plus. David repart sur la machine en 5ème position

20H06: INCIDENT SUR LA 18. Alors que nous occupions une belle 5ème place, la moto ne repasse plus devant nous, ni devant les capteurs de transpondeurs. Après 6mn d'une interminable attente, nous voyons notre pilote "à la poussette" au début de la pit-lane !! Nous démontons rapidement la machine rentrée au stand et découvrons un fusible général tout simplement grillé ! 4mn de réparation et nous repartons, mais la chute au classement est impitoyable : 20èmes !!



20H25: cela semble tenir et nous sommes un peu remonté, à la 18ème place. La course est encore longue....

21H30: Stéphane est rentré de son relais au ralenti puis en "panne sèche" sur le dernier kilomètre. Incompréhensible car il restait presque 1l de carburant dans le réservoir.... Cela nous a retardé dans notre remontée malheureusement, mais on s'accroche. Nous sommes 15èmes....

22H30: Départ pour le 8ème relais et nous sommes remontés en 12ème position, à 49" de la 10ème place.



22H55: INCIDENT SUR LA 18 !
Malheureusement, 3 fusibles cassent à nouveau et obligent David à rentrer en plein milieu de son relais à la poussette. Manifestement, nous avons une panne électrique quelque part (régulateur ?) qui risque de continuer à nous embêter. Après 3mn de réparation, nous faisons repartir la machine avec Stéphane. Nous reculons à la 13ème place.

MINUIT: INCIDENT SUR LA 18 ! Alors que nous attendions Stéphane dans son tour de rentrée, le voici qui tombe en panne sèche à plus de 2 km des stands !! Impossible nous disons nous car craignant une surconsommation détectée un peu plus tôt, nous avions pris plusieurs tours de sécurité !! Stéphane revient encore une fois à la poussette et nous soupçonnons fortement le régulateur de tension, soupçonné défectueux, d'avoir entrainé une dérive importante des capteurs du boitier d'injection, mais aussi mis en défaut le seuil de déclenchement des voyants de jauge d'essence. Nous changeons donc le régulateur, le réservoir et la pompe à essence et la machine repart avec Jérôme. Du coup nous chutons en 24ème position au tiers de la course, tout espoir de top5 est maintenant envolé....

1H: Jérôme revient de son relais, nous rerentrons dans le top 20, tout en surveillant de très très près nos consos d'essence pour détecter toute poursuite de la dérive.

2H10: Après un bon relais de David, Stéphane part à son tour mais ne passe plus devant nous au bout d'une dizaine de tours. Il est annoncé en panne et pour la troisième fois consécutive, il doit pousser la moto sur plus de la moitié du circuit !!

C'est à nouveau une coupure générale électrique qui nous accable. Cette fois, devant cette nouvelle panne dont nous ne trouverons pas la cause avant de longues minutes, devant la vertigineuse chute  dans le classement qui s'ensuivra, les risques pris par les pilotes en cas de retour en piste avec le risque qu'une nouvelle coupure se produise en pleine bagarre avec un autre concurrent, il est donc décidé de jeter l'éponge.

L'abandon est signé à 2H45.

Encore une fois cette année, nous avions le potentiel du top5, voire du podium, encore une fois nous devons abandonner.

Comme au Mans cette année, nous voyons monter sur le podium des équipes que nous devancions en course avant d'être rattrapés par la fiabilité. C'est rageant mais l'endurance c'est aussi ça !

Un jour, ce sera notre tour....

Evenements

30/09/2013

FANTASTIQUES 24H DU MANS 2013

le team18 revient dans la cour des grands !!!

lire la suite

18/08/2013

8H D'OSCHERSLEBEN 2013, RETOUR DU TEAM18 !

Enfin nos premiers points marqués dans ce championnat 2013 !

lire la suite

24/04/2013

UN BOL D'OR AVORTE MAIS PROMETTEUR

Ce 77ème Bol d'Or nous a donné autant de satisfaction que de frustration...

lire la suite

15/09/2012

DES 24H DU MANS 2012 A DOUBLE VISAGE

Pour sa deuxième manche 2012, le team18 a démontré qu'il revenait aux affaires...

lire la suite

20/04/2012

INCROYABLE BOL D'OR 2012

Pour un retour aux affaires, nous avons "marqué les esprits"

lire la suite

21/04/2011

UN BOL D'OR 2011 PROMETTEUR MAIS FRUSTRANT

Ce Bol d'Or était placé sous le signe de la découverte totale de la BMW S1000RR TEAM18V1, une semaine folle....

lire la suite

21/11/2010

8H DE DOHA 2010, DERNIER ROUND

Ces 8H de Doha étaient pour nous la dernière possibilité d'oublier la saison difficile de cette année, il n'en sera rien.

lire la suite

20/09/2010

BOL D'OR 2010.....

Encore une belle démonstration de notre potentiel, mais encore une fois la malchance !

lire la suite

25/05/2010

ALBACETE CHRONIQUE D'UNE COURSE AVORTEE

à cause d'un concurrent "huileux", cette course fut le théâtre d'un crash monumental au troisième tour et dont nous avons malheureusement été victimes...

lire la suite

01/05/2010

24H DU MANS 2010: ENTRE REGRETS ET ESPOIR

Ces 24H du Mans auront été riches de contrastes....

lire la suite

18/11/2009

8H DE DOHA: LA COURSE DU TITRE !!

En terminant 4èmes des 8 heures de Doha 2009, nous devenons vice-champions du monde d'endurance 2009

lire la suite

24/10/2009

UN BOL D'OR HISTORIQUE !!!

Pour la première fois de l'histoire, le team18, équipe purement amateur, monte sur le podium de la plus ancienne course d'endurance du monde !!

lire la suite

11/07/2009

FABULEUX PODIUM A ALBACETE

Pour la première fois de son histoire le team 18 sapeurs-pompiers accroche le podium au classement général...

lire la suite

07/06/2009

LE TEAM 18 CONQUIERT LA 4EME PLACE DES 8 HEURES D'OSCHERSLEBEN

Après une superbe course, malheureusement écourtée par un drapeau rouge, nous terminons 4èmes de cette seconde manche de l'EWC 2009.

lire la suite

03/05/2009

DES 24H DU MANS FRUSTRANTES

Après une très dure édition des 24H 2008, le team18 avait à coeur de se racheter en terre sarhoise lors de cette édition 2009...

lire la suite

07/04/2009

DES ESSAIS PREMANS PLEINS DE PROMESSES...

la semaine dernière, le team 18 était en terre sarthoise pour ses premiers essais officiels... "good job" !

lire la suite

22/11/2008

TEAM 18, MISSION DOHA 2008 REMPLIE !

Le 8 novembre dernier, le team 18 revenait à Doha pour la deuxième année, après avoir connu la victoire en "superproduction" 2007 avec une superbe 4ème place.<br />C'est une 7ème place qui vient couronner la course 2008.

lire la suite

18/09/2008

UN 72EME BOL D'OR PAS COMME LES AUTRES...

Atypique par son plateau ultra relevé, sa météo totalement changeante et sa course sans véritable rebondissement, ce Bol d'Or a permis de démontrer que même dans ces conditions particulières le team 18 était un vrai acteur de l'endurance mondial

lire la suite

23/04/2008

DES 24H DU MANS TERRIBLES !!!!

Cette première manche du championnat du monde était pour nous l'occasion de "mettre le feu" encore une fois... nous ne pensions pas que cela allait être aussi réel !!!

lire la suite

10/04/2008

EN ROUTE POUR LE MANS 2008

Après sa fabuleuse saison 2007, le team 18 reprend sa saison en s'alignant aux 24H du Mans les 19 et 20 avril prochains...

lire la suite

21/11/2007

LE TEAM 18 CONFIRME AUX 8 HEURES DE DOHA !!

Après trois belles courses, le team 18 avait les dents longues pour sa première participation à une course "outre-mer". Ce fut chose faite avec une superbe 4ème place au général et la victoire en "superproduction"....

lire la suite

25/09/2007

SUPERBE BOL D'OR !

Le team 18 confirme sa démarche de plus en plus professionnelle grace à une belle 9ème place au général et une 2ème place en catégorie superproduction.<br />Victoire au challenge IGOL, sorte de tournoi entre 15 équipes...

lire la suite

11/05/2007

ALBACETE: le team 18 confirme !

6 heures nocturnes d'Albacete, seconde manche du championnat du monde, 41 équipes (un record ici) bien déterminées à en découdre et les pompiers prêts à
refaire une belle course.....

lire la suite

22/04/2007

VICTOIRE EN SUPERPRODUCTION AU MANS !!

le team 18 sapeurs-pompiers revient victorieux des 30èmes 24 heures moto du Mans en emportant la victoire en superproduction grace à une superbe 10ème place au général.

lire la suite

20/04/2007

les saisons passées !!!

dans cette rubrique, un rapide aperçu des saisons passées, à travers le palmarès du team.......

lire la suite