Teamdixhuit Sapeurs Pompiers

Créez votre badge

Competition

01/05/2010

24H DU MANS 2010: ENTRE REGRETS ET ESPOIR

Lundi  12 avril : Comme à l’accoutumée, la journée est consacrée à réunir l’équipe sur le prestigieux circuit Bugatti pour monter  notre structure le plus vite possible. En effet, dès le lendemain nous devons être prêts pour une journée entière d’essais libres. Pas de temps à perdre !

Le stand est particulièrement beau cette année avec une nouvelle structure d’éclairage intérieur : la grande classe !

Photo: B.Gandois... cliquez dessus pour agrandir !

Mardi 13 : L’ambiance est plus chaude que la météo. Il fait particulièrement froid ce matin mais le plaisir qu’a l’équipe de se retrouver en ce début de saison donne tout de suite de bons résultats. Les essais se déroulent parfaitement, le tableau de marche est suivi à la lettre. Les pilotes sont particulièrement content du comportement de la moto : facile à emmener, performante au niveau moteur, tout va bien. Les chronos sont honorables pour les premiers roulages puisque nous descendons progressivement en 1’42 ‘’4. Nous visons sereinement un petit  1’40 pour les qualifications de jeudi. Le journal "L’Equipe" nous consacre une longue interview, signe d’un vrai changement de statut.

cliquez sur la photo pour agrandir

Mercredi 14 : Journée sans essais ! C’est assez atypique mais nous en profitons pour peaufiner différentes choses dans le stand et passer l’ensemble des contrôles administratifs et techniques.  Ce soir : briefing général des pilotes puis cérémonie d’ouverture du championnat du monde.

 

Jeudi 15 : Après le traditionnel briefing des team managers, nous entrons dans le vif du sujet avec les premiers essais libres. Une fuite de liquide de frein arrière et une poignée de gaz récalcitrante nous occupent quelques minutes mais tout rentre dans l’ordre et les pilotes peuvent enfin s’exprimer sous un soleil qui fait timidement son retour. 1’41’’62 pour Jérôme, 1’42’’91 pour Stéphane et 1’43’’44 pour David. Nous occupons la 13ème place de ces premiers essais libres.

cliquez sur la photo pour agrandir


Place à la première séance qualificative qui démarre à 16H30. Nous avons délibérément choisi de rester en train de pneus « course » et de ne pas faire usage de pneus « qualifications » afin de continuer à travailler sur le châssis en vue de la course elle-même. Stéphane prend la piste le premier et valide un temps de 1’41’’64. Puis c’est au tour de David de s’élancer et de réaliser un temps de 1’42’’14. Jérôme conclue cette première session d’essais qualificatifs par un beau 1’40’’32. Cette première session de qualifications s’est distinguée par un rythme effréné mais aussi par un nombre de chutes impressionnantes parmi les concurrents.

La bonne performance de nos pilotes nous classe en 15ème position.

Vendredi 16 : C’est au petit matin que Stéphane s’élance pour sa deuxième séance qualificative. Les chronos « tombent » petit à petit mais c’est une chute dans le treizième tour qui freine la marche en avant de Stéphane.


Le pilote n’est pas blessé et les dégâts sur la machine restent limités. Il aura pu néanmoins améliorer son temps de la veille avec un bon 1’41’’43. Puis c’est au tour de David de s’élancer. Après une bonne séance il parvient lui aussi à améliorer son chrono de la veille avec un bon 1’41’’11. Jérôme égale quasiment son temps de la veille avec 1’40’’35 mais n’améliore pas. La moyenne des trois pilotes progresse donc en 1’40’’95.
A l’issue de ces deux séances qualificatives, notre moyenne de chrono de 1’40'959 nous place en 14ème position. Nous allons donc pouvoir disputer la Q1, 1ère séance de Superpôle à laquelle participent les 20 premiers des qualifs. Les 16 premiers de la Q1 participeront à la séance Q2. Les 8 premiers de la Q2 participeront à la Q3. C’est le même principe qu’en Formule1.
 
15h15 : début de la Q1 : nous sommes hyper concentrés sur l’objectif : gérer le train unique de pneu autorisé pour aller jusqu’en Q2 et y faire la meilleure place. C’est Jérôme qui se prête à l’exercice. Scorer dès les premiers tours, rentrer au stand et observer les adversaires…….. avec un chrono de 1’40’’29 dès le troisième tour, le contrat est rempli et nous propulse en Q2 avec le 12ème temps. En Q2, nous mettons le paquet pour faire la meilleure place possible, entrer en Q3 étant très difficile pour nous (les 8 premiers). Avec 1’40’’31 en Q2, Jérôme place la moto en 13ème place sur la grille. Comme prévu, nous n’allons pas en Q3, mais c’est aussi le cas du GMT94, ex-vainqueur du Mans et champion du monde 2004, et du team officiel Honda Michelin.


cliquez sur la photo pour agrandir

Samedi 17 : le grand jour est arrivé ! Après avoir satisfait au traditionnel warm up, séance d’essais libres permettant de tester la machine en configuration de course, nous nous préparons pour le départ de 15h. La pression est bien présente car nous n’avons pas terminé cette épreuve du Mans depuis 2007 et toute l’équipe a à cœur de terminer en bonne position cette année, dans le top10.
 
15H : Jérôme, le plus rapide lors des qualifications, prend un excellent départ dans le peloton de tête.

15H49 : Jérôme vient de passer la main à David dans un arrêt qui n’aura pris que 14s. Nous sommes en 8ème position au général.
16 H42 : Au moment même où nous procédons au ravitaillement, un choc très spectaculaire intervient entre deux machines sur la piste ce qui entraîne l’entrée des deux safety car en piste. Encore une fois, nous nous retrouvons bloqués ½ tour plus loin à cause de l’insertion du premier safety entre nous et nos adversaires qui nous devancent…. C’est rageant. Nous sommes tout de même en 10ème position dans ce relais débutant de Stéphane.
 
18H15 : Nous sommes 6èmes et très agressifs !

cliquez sur la photo pour agrandir
18H45 : Ravitaillement tellement « éclair » de la 18 que la moto repart avec la douille du pistolet pneumatique arrière ! Heureusement, cette pièce sera éjectée naturellement dans la voie des stands !! Après ce changement de pneus et de pilote, la machine repart en 7ème position.


00H00: Après plusieurs beaux relais, nous occupons maintenant la 4ème place, notre principal poursuivant se plaçant 25s derrière nous !! Il va falloir se battre !
 
Merci pour tous vos messages mails que nous recevons par le www.lemans.org
 Nous recevons des centaines d'encouragements, cela fait chaud au coeur ! Merci à tous !!



Que de rebondissements en ce début de nuit: incendie de la Honda 55 devant son stand lors d'un ravitaillement alors qu'elle occupe la 3ème place. Elle arrive néanmoins à repartir après extinction alors que nous fondions sur elle mais sans arriver à la passer. Chute de la Kawasaki de tête qui arrive à réparer puis repartir, toujours en tête mais avec moins d'avance. Chute de la Suzuki 110 avec transfert de son pilote à l'hopital du Mans. Puis c'est à notre tour de connaitre des déboires avec un pneu arrière récalcitrant, puis avec une chaine complètement détendue obligeant notre pilote à rentrer 5 tours avant l'arrêt prévu pour s'occuper de cette re-tension mais aussi des étriers de freins à changer pour cause d'usure prononcée des plaquettes. Ces deux opérations un peu longues nous font retomber à la 6ème place à 03H45..... affaires à suivre !!

07H15: le soleil se levait sur la Sarthe et sur notre bonne humeur car la nuit nous avait permis de remonter à la 4ème place tout en plaçant nos adversaires directs à distance respectable. Malheureusement, nous venons juste de connaître un problème sérieux. Stéphane est rentré un tour plus tôt avec la chaine à nouveau complètement détendue. Rapide tension mais le mécano arrière nous fait savoir, une fois la moto repartie en piste, que la couronne arrière présente des dents complètement arrondies !! Décision est alors prise de donner l'ordre au pilote de rentrer. Trop tard, celui-ci est annoncé au ralenti sur la piste. Il ramène la moto tant bien que mal avec une chaine et une couronne arrière devenues totalement inefficaces. Nous changeons la couronne arrière le plus vite possible et repartons mais nous avons perdu 3 tours dans cette affaire et rechutons à la 6ème place. Et comme si cela ne suffisait pas, nous ne savons pas si la chaîne pourra tenir jusqu'au bout car il reste encore 1 tiers de course, et c'est très long !
 
 
8H00: au relais suivant, nous contrôlons la chaîne, verdict: ne tiendra pas jusqu'au bout. En plus, le tube de soutien de béquille centrale ne tient plus que par une vis, l'autre étant cassée à l'intérieur du carter. Nous projetons alors un gros arrêt "réparation" pour 8H45 afin d'essayer de tout réparer et ainsi sauver les meubles.
8H30: David rentre plus tôt que prévu car il a déraillé, la chaîne n'a pas tenu !! Nous partons  donc dans les réparations prévues, sauf que celle du tube de béquilel ne peut techniquement pas se faire en course. Pour vu que ça tienne. Nous chutons au classement, et malheureusement, David rerentre un tour plus tard pour un problème encore à la roue arrière !!! Nous sommes vraiment archipoisseux ce matin !!! Nous réparons encore et repartons.
 
Il est 9H05 et nous sommes 7èmes. Envolés les beaux espoirs de podium mais nous espérons rallier l'arrivée à cette place car le tube de support  de béquille nous inquiète.... C'est vraiment rageant !

Malheureusement, les problèmes continuent, la moto re-rentre à la poussette avec une roue arrière complètement désaxée: à nouveau lourde réparation sans compter le retard pris sur le circuit à pousser. Pire encore, nous ne comprenons pas ce qui se passe sur la cinématique de la machine ce qui nous inquiète pour la suite car nous n'avons pas identifié la cause première de ces dysfonctionnements.
Nous sommes alore 10èmes en fin de matinée, l'humeur est morose d'autant plus que la 55 quitte la troisième place pour cause de surchauffe moteur, et que cette position est prise par la n°8 suivie par la machine du RAC41, deux équipes que nous dominions de plus d'un tour en fin de nuit.
En plus la machine est rerentrée vers 10H avec les vitesses bloquées: après auscultation, nous changeons un carter d'embrayage et surtout nous nous apercevons qu'un axe de fixation moteur est brisé: ça continue !!
Et comme craint, la machine rerentre vers 12H dans le stand et là c'est le coup de grâce: carter moteur fendu, laissant échapper de l'huile.
 


Nous ne pouvons donc plus continuer à rouler. Dans le même temps, la Kawasaki n°8 connaît des problèmes d'embrayage et la n°41 du RAC en profite pour se faufiler à la 3ème place , synonyme de podium. Notre déception est donc d'autant plus profonde que la physionomie de la course nous montre que le podium était tout à fait à notre portée, car nous devançions cette belle machine du RAC ce matin.

Après réflexion et calculs, nous nous apercevons que si nous arrivons à faire un colmatage de fortune, cela devrait nous permettre de faire tenir la machine 2 tours, en fin de course et ainsi finir 12èmes dans la catégorie EWC, synonyme de points marqués au championnat du monde. Les mécanos se lance alors dans la préparation du carter pour cet ultime tour, et, avec la vérification des contrôleurs techniques, nous sommes finalement autorisés à réaliser ce dernier tour au ralenti.
La 18 marque ainsi 4 points au championnat du monde 2010, en terminant finalement 30ème de cette première manche.

La facture est lourde (montages de roue arrière, moteur, jantes endommagées...) car nous avons cassé beaucoup de matériel et un gros travail est nécessaire pour rectifier la cinématique de la machine avant l'épreuve d'Alabacete fin mai. Nous allons devoir trouver de nouveaux appuis financiers et si vous êtes décideurs dans une entreprise, n'hésitez pas à nous contacter pour nous soutenir et envisager ensemble les partenariats possibles.

Nous sommes par contre satisfaits du potentiel remarquable que nous avons démontré en occupant longuement cette 4ème place dans un plateau très relevé. La qualité du collectif, de l'équipage de pilotes, du staff mécanique est remarquable et a été très remarqué tant par les autres équipes que par les média, qui nous ont très largement diffusés.

Un grand bravo à toute l'équipe du RAC41 et en particulier à Arnaud Larose, fondateur de léquipe et ancien pilote du Team 18. Vous avez fait LA course parfaite, rapides et fiables.

Rendez-vous est pris pour la seconde manche qui aura lieu en Espagne fin mai

Evenements

30/09/2013

FANTASTIQUES 24H DU MANS 2013

le team18 revient dans la cour des grands !!!

lire la suite

18/08/2013

8H D'OSCHERSLEBEN 2013, RETOUR DU TEAM18 !

Enfin nos premiers points marqués dans ce championnat 2013 !

lire la suite

24/04/2013

UN BOL D'OR AVORTE MAIS PROMETTEUR

Ce 77ème Bol d'Or nous a donné autant de satisfaction que de frustration...

lire la suite

15/09/2012

DES 24H DU MANS 2012 A DOUBLE VISAGE

Pour sa deuxième manche 2012, le team18 a démontré qu'il revenait aux affaires...

lire la suite

20/04/2012

INCROYABLE BOL D'OR 2012

Pour un retour aux affaires, nous avons "marqué les esprits"

lire la suite

21/04/2011

UN BOL D'OR 2011 PROMETTEUR MAIS FRUSTRANT

Ce Bol d'Or était placé sous le signe de la découverte totale de la BMW S1000RR TEAM18V1, une semaine folle....

lire la suite

21/11/2010

8H DE DOHA 2010, DERNIER ROUND

Ces 8H de Doha étaient pour nous la dernière possibilité d'oublier la saison difficile de cette année, il n'en sera rien.

lire la suite

20/09/2010

BOL D'OR 2010.....

Encore une belle démonstration de notre potentiel, mais encore une fois la malchance !

lire la suite

25/05/2010

ALBACETE CHRONIQUE D'UNE COURSE AVORTEE

à cause d'un concurrent "huileux", cette course fut le théâtre d'un crash monumental au troisième tour et dont nous avons malheureusement été victimes...

lire la suite

01/05/2010

24H DU MANS 2010: ENTRE REGRETS ET ESPOIR

Ces 24H du Mans auront été riches de contrastes....

lire la suite

18/11/2009

8H DE DOHA: LA COURSE DU TITRE !!

En terminant 4èmes des 8 heures de Doha 2009, nous devenons vice-champions du monde d'endurance 2009

lire la suite

24/10/2009

UN BOL D'OR HISTORIQUE !!!

Pour la première fois de l'histoire, le team18, équipe purement amateur, monte sur le podium de la plus ancienne course d'endurance du monde !!

lire la suite

11/07/2009

FABULEUX PODIUM A ALBACETE

Pour la première fois de son histoire le team 18 sapeurs-pompiers accroche le podium au classement général...

lire la suite

07/06/2009

LE TEAM 18 CONQUIERT LA 4EME PLACE DES 8 HEURES D'OSCHERSLEBEN

Après une superbe course, malheureusement écourtée par un drapeau rouge, nous terminons 4èmes de cette seconde manche de l'EWC 2009.

lire la suite

03/05/2009

DES 24H DU MANS FRUSTRANTES

Après une très dure édition des 24H 2008, le team18 avait à coeur de se racheter en terre sarhoise lors de cette édition 2009...

lire la suite

07/04/2009

DES ESSAIS PREMANS PLEINS DE PROMESSES...

la semaine dernière, le team 18 était en terre sarthoise pour ses premiers essais officiels... "good job" !

lire la suite

22/11/2008

TEAM 18, MISSION DOHA 2008 REMPLIE !

Le 8 novembre dernier, le team 18 revenait à Doha pour la deuxième année, après avoir connu la victoire en "superproduction" 2007 avec une superbe 4ème place.<br />C'est une 7ème place qui vient couronner la course 2008.

lire la suite

18/09/2008

UN 72EME BOL D'OR PAS COMME LES AUTRES...

Atypique par son plateau ultra relevé, sa météo totalement changeante et sa course sans véritable rebondissement, ce Bol d'Or a permis de démontrer que même dans ces conditions particulières le team 18 était un vrai acteur de l'endurance mondial

lire la suite

23/04/2008

DES 24H DU MANS TERRIBLES !!!!

Cette première manche du championnat du monde était pour nous l'occasion de "mettre le feu" encore une fois... nous ne pensions pas que cela allait être aussi réel !!!

lire la suite

10/04/2008

EN ROUTE POUR LE MANS 2008

Après sa fabuleuse saison 2007, le team 18 reprend sa saison en s'alignant aux 24H du Mans les 19 et 20 avril prochains...

lire la suite

21/11/2007

LE TEAM 18 CONFIRME AUX 8 HEURES DE DOHA !!

Après trois belles courses, le team 18 avait les dents longues pour sa première participation à une course "outre-mer". Ce fut chose faite avec une superbe 4ème place au général et la victoire en "superproduction"....

lire la suite

25/09/2007

SUPERBE BOL D'OR !

Le team 18 confirme sa démarche de plus en plus professionnelle grace à une belle 9ème place au général et une 2ème place en catégorie superproduction.<br />Victoire au challenge IGOL, sorte de tournoi entre 15 équipes...

lire la suite

11/05/2007

ALBACETE: le team 18 confirme !

6 heures nocturnes d'Albacete, seconde manche du championnat du monde, 41 équipes (un record ici) bien déterminées à en découdre et les pompiers prêts à
refaire une belle course.....

lire la suite

22/04/2007

VICTOIRE EN SUPERPRODUCTION AU MANS !!

le team 18 sapeurs-pompiers revient victorieux des 30èmes 24 heures moto du Mans en emportant la victoire en superproduction grace à une superbe 10ème place au général.

lire la suite

20/04/2007

les saisons passées !!!

dans cette rubrique, un rapide aperçu des saisons passées, à travers le palmarès du team.......

lire la suite