Facebook

Teamdixhuit SP aime ça

Team 18 Team 18
Créer votre badge « J’aime »

Competition

01/05/2014

DERNIER BOL D'OR A MAGNY-COURS

Enfin le début de saison. Nous avons trépigné tout l'hiver tout en changeant tellement de choses dans l'équipe...

Mais nous y voilà, l'équipe se rend dès ce lundi à Magny-Cours, en vue de disputer cette première manche du Championnat du Monde 2014.

Ce Bol d'Or aura également un parfum particulier car après 14 ans passés à Nevers, il reviendra en 2015 sur le légendaire Circuit Paul Ricard, dénommé HTTT depuis son rachat par Bernie Ecclestone, sur la commune du Castellet (83).

Le Bol d'Or reviendra sur ses terres "traditionnelles", qui ont abrité 21 éditions de la course, de 78 à 99.

Voici la "bande-annonce" de cette aventure 2014 ! (merci Aurélien)
VIDEO

Et voilà le récit de cette aventure, n'hésitez pas à cliquer sur certaines photos pour les afficher en grand et en prendre plein les yeux !

LUNDI 21 AVRIL:
Arrivée d'une partie de l'équipe sur le site de Magny-Cours dès 14H. Il va falloir faire vite pour monter et rendre opérationnelle toute la structure car nous avons un roulage prévu dès le lendemain matin.



Heureusement la météo est de notre côté car même s'il ne fait pas très chaud, il ne pleut pas et c'est quand même mieux pour décharger les deux semi-remorques !



Déjà sur toutes les lèvres il y a la future épreuve au Castellet en septembre 2015. C'est LE sujet de conversation n°1.

MARDI 22 AVRIL:
Les pilotes tout comme les machines sont opérationnels pour deux heures de roulage libres ce matin. c'est l'occasion de reprendre le travail interrompu trois semaines plus tôt par la chute d'Axel. Nous avons un châssis à faire évoluer et cela prend du temps, la pendule tourne diablement vite !!





Nous sommes contents de cette première séance car, sans s'affoler, le staff mécanique en parfaite synergie avec les pilotes fait évoluer peu à peu le réglage de la partie cycle.



MERCREDI 23 AVRIL:
Vérifications administratives et techniques: "épreuve obligée" de toute compétition de sport mécanique, il s'agit de contrôler nos papiers et licences diverses et variés, puis de passer les machines entre les mains des contrôleurs techniques de la FFM et de la FIM, afin de vérifier notre bonne application du règlement quand aux modifications apportées.
Bien qu'aguerris à ces moments, on n'est jamais à l'abri d'un dysfonctionnement pile au moment du contrôle mais...ouf, tout est bon. Les belles rouges sont aptes au service opérationnel et ne demandent plus qu'à rugir sur la piste.




L'après-midi nous avons droit à nouveau à deux heures d'essais libres et cela permet de continuer le travail sur le châssis. Un chrono de 1'43 vient marquer notre progression.
Place demain à la longue, longue, longue journée du jeudi.

JEUDI 24 AVRIL:
Aujourd'hui c'est LA grosse journée comme à chaque fois. Nous enchainons briefing des team managers, puis essais libres, première séance d'essais qualificatifs, essais de nuit et enfin entraînements de l'équipe aux ravitaillement...;une journée qui va se terminer au-delà de minuit !
La séance d'essais libres, normalement consacrée à la poursuite du réglage du châssis nous donne quelques sueurs froides: la moto ne marche plus et Stéphane revient même en poussant dans la voie des stands.... électronique ? mécanique ? Le staff mécanique démonte rapidement et la panne est rapidement identifiée: durite d'essence perçée d'un minuscule trou mais cela suffit.... Elle est changée et la moto peut repartir.



A l'issue de ces séances libres, c'est Antonio qui signe le meilleur temps en 1'43"98.
Place maintenant à la première séance d'essais qualificatifs. 20mn par pilote avec une nouveauté cette année: nos pneus seront stickés du fait de la nouvelle limitation. Nous n'aurons le droit que d'utiliser 9 pneus au total de toutes les séances qualificatives (jeudi et vendredi)...



A l'issue de ces premières qualifications, la moyenne des trois pilotes (qui sert à établir le chrono global de l'équipe) se cale en 1'43"51 avec le meilleur temps pour Axel en 1'42"97. Nous savons que nous pouvions faire bien mieux mais le châssis doit être encore peaufiné pour cela.



Place ensuite aux essais de nuit qui servent aux pilotes à reconnaître le circuit et à prendre des repères de trajectoire dans ces conditions très particulières.



VENDREDI 25 AVRIL:
Un énorme orage a secoué le paddock dans la nuit et un beau déluge nous a rejoins. Au petit matin, la piste est diablement trempée et nous nous retrouvons en condition "piste humide" pour la seconde séance de qualifications qui débute à 12H25. Aucune chance donc d'améliorer les chronos de la veille réalisés sur le sec. Par contre, cela nous donne la possibilité de tester des pneus intermédiaires de notre manufacturier et de déterminer le réglage de châssis adapté. De plus, les pilotes peuvent ainsi identifier les zones piégeuses du circuit dans ces conditions qui ont de fortes chances de se renouveler en course.

Nous réalisons un excellent travail lors des trois sessions de qualifications mais, malheureusement, Antonio part à la faute dans le tout dernier tour de sa séance: moto en glisse et pilote au PC médical.....pfffff. L'ambiance s'en trouve brusquement "plombée" dans l'équipe. Après un rapide checking, il s'avère que le pilote n'est pas sérieusement touché et la moto a subi quelques dégâts mais heureusement pas irrémédiables. L'après-midi va donc se densifier pour les mécanos....

Sur la grille de départ provisoire, nous sommes 18èmes, sur 46 équipages. Nous savons que nous aurions pu faire mieux mais ce résultat est normal compte tenu de l'arrivée de nouveaux pilotes habitués à d'autres combinaisons de pneumatiques notamment. Néanmoins, nous savons que nous avons de bonnes possibilités de progression, tant l'équipage semble prometteur, et le staff mécanique renforcé qui est performant et profite de la grande expérience de Marc Vincent. Notre bonne expérience en endurance devrait faire le reste.....

Le soir est consacré à la rencontre avec notre public et ce fut encore une fois un grand moment de communion avec nos fans ! Merci à vous !!!



Vivement la course !

SAMEDI 26 AVRIL:

Ce matin le warm-up permet en 45mn aux pilotes de s'échauffer avec la machine en configuration "course". Tout se passe bien et juste après les photos officielles, c'est une longue attente qui commence.

14H30: c'est l'heure de la mise en grille....sous le déluge !! Merci à la météo pour ce "joli" cadeau. Nous chaussons donc les pneus "pleine pluie" à la belle rouge et la consigne est passée aux pilotes d'observer beaucoup de prudence car cette piste est très piégeuse.





15H: le départ est donné sous une pluie battante et dès les tours de chauffe les chutes commencent. Heureusement, la "18" bondit dans le "bon paquet" sans prendre de risque, Axel à de l'expérience.
Le premier relais est ponctué de nombreuses chutes, il faut rester sur ses roues absolument car la piste est détrempée. A 15H30, Axel est déjà 9ème. 15H45: intervention du safety-car car une chute de la moto n°72 a projeté beaucoup de terre et d'herbe sur la piste.



16H: le safety-car intervient à nouveau en piste pour une machine ayant chuté et percé son réservoir d'essence.

16H30: Axel termine son relais au moment où le safety-car éteint ses feux ce qui signifie qu'il est dans son dernier tour. Malheureusement, Stéphane reprend la piste 2s trop tard pour pouvoir passer le feu de sortie des stands au vert. les commissaires lui passent le feu rouge pour attendre le safety-car suivant. La manoeuvre aurait pu être parfaite, nous enrageons un peu sur le moment mais la moto est 8ème ce qui est déjà très bien dans de telles conditions.



17H30: c'est Antonio qui est au guidon maintenant et il emmène la machine en 7ème position, tout en prenant soin de ne pas se faire piéger. il est chaussé à l'arrière d'un pneu "intermédiaire", car la trajectoire s'assèche peu à peu.



19H00: Antonio fait un très bon relais avec ses pneus intermédiaires et accroche la 5ème place avant de devoir s'arrêter pour passer le guidon à Axel qui repart en pneus "slicks" car la trajectoire est bien sèche maintenant.

21H00: Stéphane cravache, nous sommes ......5èmes !

21H40: un rebondissement....le retour de la pluie ! Antonio qui était sur la machine en 6ème position est obligé de rentrer en catastrophe pour chausser les pneus "pluie". manoeuvre obligatoire mais qui nous fait perdre du temps par rapport à nos concurrents directs puisque ceux-ci allaient ravitailler à ce moment là donc ils ont pu passer les bons pneus au bon moment, alors que nous venions de repartir ds stands 7 tours plus tôt...Cela représente un arrêt supplémentaire pour nous !



21H55: Bon, nous sommes 7èmes et nous nous préparons à marquer des points de bonification au championnat du monde, récompensant les dix premiers du classement à la 8ème heure de course qui sera 23H. Plus très longtemps à attendre.
Mais...Antonio chute lourdement dans le virage d'Estoril et la moto fait un "roulé-boulé" dans le bac à graviers....malédiction !!
Il ramène la machine relativement endommagée et nous mettons 14mn pour réparer et repartir du stand. Nous sommes maintenant 13èmes à 5 tours (!!) du 12ème.



Nous sommes un peu dépités car nous pensions avoir échappé à la guigne. Perdre des points aussi proche du but c'est rageant et peut coûter cher en fin de championnat....

Mais la course est encore longue !!


MINUIT: Axel et Stéphane se sont lancés dans la bagarre pour remonter la machine depuis l'accident de 22H. Stéphane finit tout juste un relais exceptionnel où il a roulé sur quelques tours aussi vite que la Honda d'usine pilotée par Sébastien Gimbert (excusez du peu !). Du coup, grâce aux efforts conjugués de nos deux pilotes nous avons repris la 12ème place qui semblait si loin. C'est donc Antonio qui repart pour ses premiers tours de roue depuis sa lourde chute.



2H: Axel en finit avec son relais et passe le guidon à Stéphane en 11ème position. Nous remontons lentement mais surement....

3H, MI-COURSE: Stéphane en termine avec  son relais et Antonio repart toujours en 11ème position. La boîte de vitesses donnent des signes un peu inquiétants...

3H55: La Suzuki officielle fait une lourde chute entraînant l'entrée du safety-car en piste. Nous décidons alors de faire le changement des étriers de frein, grosse opération nécessaire en milieu de course mais longue. Profitant ainsi de la neutralisation de la course, nous espérons en minimiser l'impact. Malheureusement, à la sortie de ce ravitaillement, le commissaire de la voie des stands nous met le feu rouge empêchant de sortir......juste 1 seconde avant l'arrivée d'Axel à sa hauteur !! Les conséquences sont lourdes puisque nous perdons automatiquement 1/2 tour de circuit, devant repartir derrière le prochain passage de safety-car.



6H00: Nous avons décidé de laisser notre pilote espagnol au repos car depuis sa chute il affiche des chronos en dessous de ce qui est nécessaire pour garder un bon rythme. Donc Axel et Stéphane doublent sur 2 relais chacun en attendant le lever du jour qui conviendra mieux à Antonio. Du coup, nos deux pilotes expérimentés ramènent la machine jusqu'à la 10ème place. Mais c'est encore la sortie d'un safety-car qui interrompt leur progression pour quelques tours.



7H00: La nuit fut très rude pour toute l'équipe car le thermomètre a affiché...1°C !
Axel et Stèph sont en train de faire du super boulot car ils roulent dans de très bons temps et ont ramenés la machine à la 8ème place du classement général provisoire. A cette heure là, nous bénéficions de points de bonus au championnat du monde pour notre "combativité". Bien joué !
Le jour se lève sur Magny-Cours...



9H00: Nous oscillons entre la 8ème et la 9ème place au gré des ravitaillements. La concurrence est rude et le soleil à peine arrivé semble vouloir laisser la place à la pluie....

10H15: Stéphane ne passe plus sur nos écrans de contrôles.....nous sommes inquiets et finalement nous le voyons prendre les voies de sécurité et revenir dans la pit-lane avec une moto très très endommagée. Il a chuté après avoir été percuté très violemment par un autre concurrent en perdition !!



Nous passons de longues minutes à réparer la moto et Antonio bondit dessus mais dès le premier virage il tombe également, du fait d'une défaillance dans la câblerie d'accélération. Nous réparons à nouveau pendant un long moment et renvoyons Antonio "checker" la moto sur la piste. Il re-rentre immédiatement: la moto ne prend plus les tours. Le chef mécanicien la redémarre et un bruit caractéristique se fait entendre: bielle cassée.... Probablement à cause du déjaugeage d'huile qui a du se produire quand Stéphane a fait des tonneaux.

C'est la mort dans l'âme que nous signons l'abandon car même si nous pourrions marquer 1 ou 2 points en faisant un dernier tour, le risque de casse complète et donc d'accident, pour nous ou pour les autres, est trop important.

Merci à tous nos soutiens pour vos encouragements....nous en aurons bien besoin..

Un coucou aux autres membres de l'équipe restés à la maison.

Evenements

01/05/2014

DERNIER BOL D'OR A MAGNY-COURS

Un bol d'Or au parfum très particulier

lire la suite

30/09/2013

FANTASTIQUES 24H DU MANS 2013

le team18 revient dans la cour des grands !!!

lire la suite

18/08/2013

8H D'OSCHERSLEBEN 2013, RETOUR DU TEAM18 !

Enfin nos premiers points marqués dans ce championnat 2013 !

lire la suite

24/04/2013

UN BOL D'OR AVORTE MAIS PROMETTEUR

Ce 77ème Bol d'Or nous a donné autant de satisfaction que de frustration...

lire la suite

15/09/2012

DES 24H DU MANS 2012 A DOUBLE VISAGE

Pour sa deuxième manche 2012, le team18 a démontré qu'il revenait aux affaires...

lire la suite

20/04/2012

INCROYABLE BOL D'OR 2012

Pour un retour aux affaires, nous avons "marqué les esprits"

lire la suite

21/04/2011

UN BOL D'OR 2011 PROMETTEUR MAIS FRUSTRANT

Ce Bol d'Or était placé sous le signe de la découverte totale de la BMW S1000RR TEAM18V1, une semaine folle....

lire la suite

21/11/2010

8H DE DOHA 2010, DERNIER ROUND

Ces 8H de Doha étaient pour nous la dernière possibilité d'oublier la saison difficile de cette année, il n'en sera rien.

lire la suite

20/09/2010

BOL D'OR 2010.....

Encore une belle démonstration de notre potentiel, mais encore une fois la malchance !

lire la suite

25/05/2010

ALBACETE CHRONIQUE D'UNE COURSE AVORTEE

à cause d'un concurrent "huileux", cette course fut le théâtre d'un crash monumental au troisième tour et dont nous avons malheureusement été victimes...

lire la suite

01/05/2010

24H DU MANS 2010: ENTRE REGRETS ET ESPOIR

Ces 24H du Mans auront été riches de contrastes....

lire la suite

18/11/2009

8H DE DOHA: LA COURSE DU TITRE !!

En terminant 4èmes des 8 heures de Doha 2009, nous devenons vice-champions du monde d'endurance 2009

lire la suite

24/10/2009

UN BOL D'OR HISTORIQUE !!!

Pour la première fois de l'histoire, le team18, équipe purement amateur, monte sur le podium de la plus ancienne course d'endurance du monde !!

lire la suite

11/07/2009

FABULEUX PODIUM A ALBACETE

Pour la première fois de son histoire le team 18 sapeurs-pompiers accroche le podium au classement général...

lire la suite

07/06/2009

LE TEAM 18 CONQUIERT LA 4EME PLACE DES 8 HEURES D'OSCHERSLEBEN

Après une superbe course, malheureusement écourtée par un drapeau rouge, nous terminons 4èmes de cette seconde manche de l'EWC 2009.

lire la suite

03/05/2009

DES 24H DU MANS FRUSTRANTES

Après une très dure édition des 24H 2008, le team18 avait à coeur de se racheter en terre sarhoise lors de cette édition 2009...

lire la suite

07/04/2009

DES ESSAIS PREMANS PLEINS DE PROMESSES...

la semaine dernière, le team 18 était en terre sarthoise pour ses premiers essais officiels... "good job" !

lire la suite

22/11/2008

TEAM 18, MISSION DOHA 2008 REMPLIE !

Le 8 novembre dernier, le team 18 revenait à Doha pour la deuxième année, après avoir connu la victoire en "superproduction" 2007 avec une superbe 4ème place.<br />C'est une 7ème place qui vient couronner la course 2008.

lire la suite

18/09/2008

UN 72EME BOL D'OR PAS COMME LES AUTRES...

Atypique par son plateau ultra relevé, sa météo totalement changeante et sa course sans véritable rebondissement, ce Bol d'Or a permis de démontrer que même dans ces conditions particulières le team 18 était un vrai acteur de l'endurance mondial

lire la suite

23/04/2008

DES 24H DU MANS TERRIBLES !!!!

Cette première manche du championnat du monde était pour nous l'occasion de "mettre le feu" encore une fois... nous ne pensions pas que cela allait être aussi réel !!!

lire la suite

21/11/2007

LE TEAM 18 CONFIRME AUX 8 HEURES DE DOHA !!

Après trois belles courses, le team 18 avait les dents longues pour sa première participation à une course "outre-mer". Ce fut chose faite avec une superbe 4ème place au général et la victoire en "superproduction"....

lire la suite

25/09/2007

SUPERBE BOL D'OR !

Le team 18 confirme sa démarche de plus en plus professionnelle grace à une belle 9ème place au général et une 2ème place en catégorie superproduction.<br />Victoire au challenge IGOL, sorte de tournoi entre 15 équipes...

lire la suite

11/05/2007

ALBACETE: le team 18 confirme !

6 heures nocturnes d'Albacete, seconde manche du championnat du monde, 41 équipes (un record ici) bien déterminées à en découdre et les pompiers prêts à
refaire une belle course.....

lire la suite

22/04/2007

VICTOIRE EN SUPERPRODUCTION AU MANS !!

le team 18 sapeurs-pompiers revient victorieux des 30èmes 24 heures moto du Mans en emportant la victoire en superproduction grace à une superbe 10ème place au général.

lire la suite

20/04/2007

les saisons passées !!!

dans cette rubrique, un rapide aperçu des saisons passées, à travers le palmarès du team.......

lire la suite